Catégories
Script de Sketchs

Le cours préparatoire

L’artiste laisse le public parler et faire du bruit.
Il entre en scène, pose sa mallette sur le bureau, se retourne vers les gens, pose ses mains sur ses hanches et attend le silence.

– Bon, ça y est, vous avez fini votre bordel ?
On peut commencer à travailler ?
Je ne veux entendre aucun chuchotement dans la classe, je veux entendre que les mouches voler !

(30 secondes plus tard)
Oui, je sais ! Vous allez me dire qu’il y en a pas, mais faites comme si il y en avait au moins une.
Et vous, là-bas, qu’est-ce que je viens de dire ?
Oui, vous, près du radiateur dans le fond, là ! Je vous ai dit qu’on ne parle pas.

(L’artiste va à son bureau et dit : “Sortez tous vos cahiers” et s’assoie. Tout à coup, il tombe par terre. Il se relève.)
Première question de la journée : qui a fait ça ?
Celui qui me trouvera la bonne réponse aura 20/20, alors qui a fait ça ? Bien sûr, comme d’habitude c’est personne !

(L’artiste se relève et va vers le public.)
Non mais, dites ! Vous vous croyez où ici ?
Je vais vous dire qu’on est pas au cirque ici, ni au théâtre, ni au spectacle d'”Enfin seul avec vous” de Frédéric Deslandes ! Hein ? Qu’est-ce que tu dis Stéphanie, dis-le à voix haute ! Comment ? Il s’appelle Deslandes, mais c’est pareil, hein ? Eh, Paul, elle est bien ta musique ? Tu peux pas faire profiter tout le monde ? Enlève ton casque. Maintenant, lève-toi et répète tout ce que j’ai dit depuis le début en cours.
Aller, lève-toi ! Alors, j’attends. Ouais, t’as raison, bonne réponse, j’ai rien dit de toute façon, il ne s’est rien passé. Je te mets”’ 20/20. Continue comme ça, tu es sur la bonne voix !
Vous voyez, suivez son exemple, il ira loin ce garçon.
Bon, continuons le cours ! Voyons, Pierre, qu’est-ce qu’est l’eau ?
Hein, qu’est-ce que tu me dis ? L’eau c’est ce qui coule du robinet quand tu te laves le matin !
Et l’air, tu peux m’y répondre ?
Bravo, Pierre, l’air c’est la musique sans les paroles !
Taisez-vous, on ne rigole pas ! N’oubliez pas la mouche, au moins elle, elle est sérieuse !
On reconnaît les musiciens, ceux qui foutent rien !
Stéphanie, t’arrêtes de sautiller et d’enfoncer la pointe du compas sur la main de ton voisin ?
Tu vois pas que tu lui fais mal ? C’est pas parce qu’il est muet, qu’il ne peut pas crier et que tu dois en profiter ! Oh, c’est pas vrai !
Bon, maintenant, prenez la leçon de grammaire !
Quel est le futur de “Je baille” ?
Qu’est ce que tu dis, Nicolas, c’est quoi ? Je dors ? C’est bien, continue mais suit le cours quand même.
Bon, toujours dans le cours de grammaire : “Vous pouvez” au passé simple ?
Quoi, qu’est ce que tu dis, Mohamed : “vous, vous p”’ putes” ?
Non, mais tu peux pas être plus poli ? On dit : “Je t’aime maman !”
Bon, dernière question de conjugaison. Quand je dis : “J’étais beau “, c’est le passé.
Quand je dis : “Je suis beau”, c’est quoi, David ?
Quoi ? C’est un mensonge, Monsieur ?
Silence dans la classe !
Soit je vous met dehors avec un coup de pied au cul à tout le monde, même si certain ont payé la place, ou alors, un tout petit mot sur votre carnet de correspondance à faire signer par le Directeur.

(La sonnerie retentit)
Non, non, restez assis, je vous prie !
C’est pas parce que la cloche sonne que le cours n’est pas fini et comme tout le monde a bien répondu à toutes mes questions, et que vous aviez été bien sage, je vous donne une heure de colle avec une punition : je vous invite tous à continuer de regarder le spectacle d'”Enfin seul avec vous”.

Frédéric Vial
Frédéric Deslandes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Font Resize