Catégories
Dans la presse Les médias en parlent

La canne Blanche

Juillet 2007

Un signe d’espérance :
Soixante élèves valides et handicapés de deux écoles différentes se rassemblent dans le but de réaliser une chanson sur la tolérance

Quand l’un d’entre nous dépasse son handicap et offre à tous de partager un même désir de vivre et de créer, chacun se sent appelé et toutes les énergies se mobilisent ! C’est le pari gagnant de l’association Options Arts Médias en Auvergne ; c’est le challenge solidaire de son fondateur, Frédéric Deslandes.

Options Arts Médias s’est donnée pour mission de favoriser l’épanouissement créatif et social des personnes handicapées. Elle lance, en 2007, une action innovante de sensibilisation du grand public aux questions de la déficience visuelle, en s’appuyant sur la générosité spontanée des jeunes enfants.

Voici l’originalité de son idée : faire travailler ensemble des enfants valides et
handicapés, afin d’écrire et d’enregistrer un CD sur la tolérance. L’acte créatif en équipe du même âge, échangeant les mêmes aspirations, exprimant les mêmes rêves au-delà des différences, constitue un moment privilégié de rencontre et de découverte les uns des autres.
Tandis que l’œuvre musicale produite deviendra le support d’une action de communication médiatisée, un témoignage sensible et réel pour toucher le plus grand nombre.


Le projet est baptisé « Vivre tous ensemble, rassemblons nos différences ». Il implique des élèves de CE2 de l’école Montjoly de Chamalières et la classe primaire d’intégration spécialisée de l’école Victor Duruy à Clermont-Ferrand.


Ce travail se déroulera en trois phases complémentaires. Il s’agit tout d’abord de
permettre aux enfants valides de se représenter par eux-mêmes un peu de ce que vivent au quotidien leurs camarades handicapés. L’expérimentation se réalise concrètement par la découverte des sens sensoriels en trois demi-journées de travaux pratiques : atelier d’apprentissage du braille, démonstrations de matériels spécialisé, jeux adaptés à l’orientation dans l’espace (avec la canne blanche, les yeux bandés), le développement du toucher, de l’ouïe et de l’odorat, l’initiation à l’audio vision et la visite de la Bibliothèque Sonore.

Ensuite, les deux classes laisseront libre cours à leurs émotions et ressentis, chacun posera ses questions et tous chercheront comment apporter des réponses personnelles aux souffrances rencontrées : comment franchir les murs de l’indifférence et de l’ignorance, dépasser sa peur pour aller vers l’autre, apprendre à se reconnaître, savoir s’entraider pour mieux vivre tous ensemble ? Ce grand partage ne peut être que fécond : sa richesse, pleine de grands sentiments et de belles expressions, donnera naissance au texte, comme à l’inspiration d’un air, à partir desquels seront composées et la musique et la chanson.


Avant la diffusion grand public, dans les enseignes et sur les ondes d’ores et déjà
mobilisées par l’événement, il restera à diriger les répétitions et l’enregistrement du disque, avec tout le professionnalisme et l’exigence requises par ce moment déterminant. Un concert de promotion sera organisé le 30 Mai 2007 dans la salle Boris Vian de la Maison de la Culture de Clermont-Ferrand avec, à l’affiche, un excellent groupe de rock agricole, les Flying Tractors et de grandes personnalités encore non dévoilées.


Cette idée originale a été proposée par Frédéric Deslandes, le président de
l’association Options Arts Médias, et lui-même malvoyant. « Ça fait longtemps que j’avais envie de mettre en place ce projet de sensibilisation afin de faire connaître le handicap par un projet où le but est de faire passer un message, celui qui consiste à dire que chaque personne peut être différente, mais que tous ensemble, nous pouvons avancer dans le même sens et atteindre le même but ». Ayant lui même souffert de discriminations, alors qu’il perdait progressivement la vue et que risquaient de se fermer pour lui les portes d’une carrière artistique prometteuse, Frédéric Deslandes sait de quoi il parle ! « C’est vrai qu’à 20 ans j’ai
eu du mal à accepter de perdre une grande partie de ma vue. La route a été longue, mais la musique et le théâtre m’ont beaucoup aidé à surmonter mes peurs et mes angoisses. Maintenant j’ai 33 ans et je ne compte pas m’arrêter là, alors que déjà mille idées nouvelles et fantastiques se présentent ! ».


Son combat positif porte déjà ses fruits quand on voit combien d’énergies il fédère, et combien de volontés se mobilisent pour donner vie à un tel projet. C’est sûr, une entreprise comme celle-ci demande de nombreuses compétences. Heureusement, Frédéric Deslandes n’en est pas à ses débuts. Reconnu par la Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques depuis 1995, après avoir écrit et produit quelques albums et divers spectacles, il a, à son actif, plus d’une centaine de chansons et une trentaine de sketchs. Mais c’est aussi un homme ouvert et entreprenant, qui sait communiquer son enthousiasme et ses rêves, chercher les
ressources là où elles se trouvent et composer avec toutes les bonnes volontés. C’est ainsi queson association a pu obtenir le soutien des indispensables partenaires publics et privés sans lesquels rien n’aurait pu vraiment se faire. Le premier a s’enthousiasmer pour le projet a été leGaipar qui a su convaincre la Fédération des Aveugles et Handicapés de France de consolider
financièrement l’opération. Puis d’autres généreux partenaires se sont associés de bon cœur à la réussite de cette belle initiative comme l’Inspection Académique, Moovicité, Rétina France, sans oublier la participation de quelques stars, et aussi les concours bénévoles et sympathiques de nombreuses personnes désireuses de donner leur temps et de faire fructifier
leurs talents.

C’est en voulant partager ses passions que Frédéric Deslandes avait créées, en l’an
2000, l’association Options Arts Médias. Dans la continuité du projet en cours, après s’être tous bien mobilisés sur les enfants et leur CD, plusieurs opportunités sont déjà à l’étude : des ateliers comme le théâtre, le chant, la danse et la musique pourraient être proposés, dans le but de créer une salle de type café-théâtre. « Ce serait un lieu où tout le monde serait le bienvenu et pourrait s’exprimer, un moyen qui permettrait de tirer de leur enfermement des personnes
seules, handicapées ou non…. ». En somme, tout ça n’est qu’un début, car cette belle équipe ne manque ni de volonté, ni d’énergie. Alors, à suivre ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Font Resize