Coups de coeur

Hommages

RACONTE-MOI UNE HISTOIRE

Il était une fois un petit pingouin qui s’appelait Fnathy. Il vivait sur la banquise, un pays du bout du monde, qui, tout au long de l’année, connaît le vent glacial, la neige et le froid de l’hiver. Bien sûr, comme tous les animaux de son âge, Fnathy avait des compagnons sur la banquise : l’ourson à l’épaisse fourrure blanche, le renne aux cornes en forme de branches d’arbre, le phoque à la peau luisante, mais tous se moquaient de lui en l’appelant le manchot.

C’est vrai que la nature avait curieusement fait le petit pingouin. Ses ailes d’oiseau étaient si courtes qu’elles ne lui permettaient même pas de voler. Aussi, était-il obligé de marcher en se dandinant sur ses petites pattes qui dépassaient à peine sous son corps tout rond. Vraiment sa démarche était ridicule et Fnathy pleurait souvent lorsqu’il se promenait comme un pantin désarticulé sur la banquise en voyant dans le regard des autres, combien son handicap le rendait différent et maladroit.

Le temps passait ainsi, pour Fnathy, au milieu des rires et des moqueries de ses compagnons jusqu’au jour où un évènement extraordinaire arriva. Fnathy avait grandi et le moment était venu pour lui de faire comme ses parents et de plonger dans la grande mer glacée qui bordait la banquise. Alors tout changea. Dans l’eau, ses petites ailes trop courtes devinrent de meilleures nageoires pour foncer à tout allure dans les vagues. Hop ! et Hop ! un coup d’ailes et Fnathy tournoyait dans les flots bleus comme une toupie. Hop ! un autre coup d’ailes et il plongeait en torpille dans les profondeurs glacées. Ses compagnons ne riaient plus car si, malhabile sur terre, le petit pingouin était dans l’eau le plus fantastique des nageurs et les surprenait tous.

Tu rencontreras sûrement un jour quelqu’un que le handicap, l’accident ou la maladie rend différent aux yeux des autres. Ce jour-là, pense à Fnathy car, si même un handicapé ne peut pas faire les mêmes choses que toi, il sait en faire d’autre. A toi de les lui demander en allant vers lui.

La Fnath lutte depuis 1921 pour le respect des droits des personnes rendus différentes par le handicap, la maladie ou l’accident.


Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés
37 rue des Alliés
42100 SAINT-ETIENNE
Tel : 04 77 49 42 24
Site :www.fnath.org


Vos poèmes


Actuellement, il y a 6 poèmes.

Page : 1 2

Ajouter un poème ou un texte.

Poème de : tp8Db9ZW

Posté le : 24/06/2016, à 06h03

Este no es mejor que sus compadres.Lo que sucede es suele ser un &q;bduoienqueta" y allí dónde va dice lo que,según él,quiere oírse.Es ambicioso,sumiso hasta la indecencia y un jeta sin complejos.A estas alturas no engaña a nadie.!Salud y República!

Poème de : titi3

Posté le : 02/01/2014, à 13h31

Poème de : july03

Posté le : 06/05/2013, à 22h31

Petit poète la tête dans les nuages Petit poète s’entête à s’inspirer Petit poète qui songe dans les étoiles Petit poète qui cherche à exister Il s’est lancé dans la bataille Du jeu de mot, petite canaille D’un air curieux et malicieux Il est doté d’un don précieux Les mots lui viennent si simplement Qu’il en découle des sentiments Qu’ils soient de haine ou de gaieté Petit poète nous fait rêver Ne sachant se contenter D’une vie matérialiste Où tout est calculé Il a conclu face à la lune Sa plus fidèle fortune Qu’il naviguerait face à la vie S’imaginant un monde à lui

Poème de : FGZoFDALKyjZ

Posté le : 29/09/2012, à 10h06

Way to use the internet to help peolpe solve problems!

Poème de : wolfy

Posté le : 05/04/2010, à 20h11

essai... à supprimer

- Créateur du site: Amande'sign - © Tous droits réservés oam 2006-2020